Français | English | Español

L’inclusion financière : un levier pour l’atteinte des objectifs de développement durable de l’ONU

 

 

 

 

 

Introduite par cinq ambassadeurs de l’Organisation des Nations Unies (ONU), la dernière séance de travail du Sommet international des coopératives a permis de faire émerger des pistes d'action concrètes susceptibles de favoriser l’atteinte des objectifs de l’Agenda 2030 du développement durable de l’ONU.

Les thématiques à l’étude étaient les suivantes :

  • pauvreté et inclusion financière;
  • sécurité alimentaire;
  • emploi;
  • accès aux soins de santé et aux services sociaux;
  • changements climatiques et développement durable.

Chacune de ces thématiques a fait l’objet d’un atelier chargé d’étudier les défis et pistes de solution correspondants. Animé par DID, l’atelier portant sur la pauvreté et l’inclusion financière a donné la parole à :

  • Daouda Sawadogo, Directeur général de la Faîtière des caisses populaires du Burkina Faso (FCPB).
  • Juan Buchenau, Spécialiste principal, secteur financier, Amérique latine et Caraïbes au Groupe de la Banque mondiale.

Ensemble, ces deux experts ont commenté cinq des grands défis associés à l'accroissement de l'inclusion financière et proposé des pistes susceptibles d'améliorer le sort des 2 milliards d'adultes qui n'ont toujours pas accès aux services financiers : 

  • Défi 1 : Renforcer les coopératives financières afin qu'elles puissent offrir des services financiers sûrs et abordables aux populations qui en sont privées.
  • Défi 2 : Utiliser les technologies pour offrir des services financiers aux populations exclues.
  • Défi 3 : Promouvoir par des petits prêts l’émancipation économique des personnes et des collectivités à faible revenu.
  • Défi 4 : Promouvoir l’épargne et l’éducation financière des personnes et des collectivités.
  • Défi 5 : Permettre aux personnes à faible revenu et à leur famille d’améliorer leur sécurité financière.

Les quelque 500 coopérateurs qui ont pris part à cet atelier ont ensuite été invités à identifier des projets en cours de réalisation et des projets sur lesquels les coopératives et mutuelles pourraient s’engager afin de surmonter ces défis, en plus de cerner les personnes et organisations qui y travaillent ou qui souhaitent y travailler.

Sur les 403 projets en cours et 345 idées de projets soumis, 136 projets en cours et 98 idées de projets ont émané de l’atelier sur la pauvreté et l’inclusion financière (et plusieurs de ces réalisations ou suggestions sont provenues de représentants de Proxfin). Cliquez ici pour consulter le répertoire présentant tous ces projets.

Cet exercice de remue-méninges a permis de démontrer l’immense pouvoir d’agir du mouvement coopératif et mutualiste, première force économique du monde à se mobiliser et à s’engager dans le but d’appuyer l’ONU de façon concrète dans l’atteinte des objectifs de développement durable.


Proxfin a vu le jour avec l'appui d'Affaires mondiales Canada et est animé par
Développement International Desjardins.