Français | English | Español

Favoriser une meilleure gestion des risques environnementaux et sociaux

En 2011, les institutions membres de Proxfin se dotaient d’une politique environnementale afin d’encadrer et d’améliorer leurs pratiques au regard de la protection de l’environnement. Depuis, DID et ses partenaires ont conçu et assemblé une série d’outils et de mesures les encourageant à mener leurs activités d’une façon écologiquement viable et socialement responsable en optimisant leur gestion des risques environnementaux et sociaux. 

La Politique sur la responsabilité sociale et environnementale élaborée en collaboration avec les Centres financiers aux entrepreneurs (CFE) opérés par DID constitue le cœur de cette instrumentation. En adoptant cette politique, un CFE s’engage à diminuer l’empreinte environnementale liée à son fonctionnement, à limiter l’impact social et environnemental des activités qu’il finance, à offrir un milieu de travail respectueux des personnes et favorisant le développement professionnel, à assurer la protection des clients et à renforcer les capacités locales.

En outre, considérant que la grande majorité des risques environnementaux liés à une institution financière résident dans les impacts indirects des activités qu’elle finance, DID a aussi avancé, en s’appuyant entre autres sur les outils produits par la banque de développement néerlandaise FMO, une série de mesures liées au portefeuille de crédit :

  • Manuel de gestion des risques environnementaux et sociaux (incluant les rôles et responsabilités de chaque fonction et la catégorisation des risques);
  • Formulaire d’évaluation des risques;
  • Fiches sectorielles et liste d’exclusions.

DID a également conçu un séminaire introductif d’une journée sur la gestion des risques environnementaux et sociaux. Destiné aux directeurs généraux et aux responsables des opérations des institutions financières, ce séminaire vise à sensibiliser ces derniers quant aux risques environnementaux et sociaux auxquels font face leurs institutions, de même qu’à partager la méthodologie et les outils préconisés par DID pour optimiser la gestion de ces risques.

Première institution financière à avoir reçu ce séminaire, le CFE de Tunisie est en voie d’adopter la politique et l’instrumentation proposée par DID et d’intégrer formellement la gestion des risques environnementaux et sociaux à son processus de gestion du crédit. 

 


Proxfin a vu le jour avec l'appui d'Affaires mondiales Canada et est animé par
Développement International Desjardins.